Pause Parentale
Bienvenue parmi nous ! Connectes-toi, c'est que du bonheur !


Bienvenue Invité, j'espère que tu passeras un excellent moment en notre compagnie.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Condamné à neuf ans de prison pour viol, le maire de Vence fait appel

Aller en bas 
AuteurMessage
Chris
Administratrice
Administratrice
Chris

Date d'inscription : 24/10/2004
Nombre de messages : 51058
Age : 41
Localisation : Orléans
Âge des enfants : 15 ans, 7 ans, 6 ans & 3 ans
Age du couple : Divorcée depuis le 15/11/2010 Sourire
Noms des enfants : Alicia, Flora, Sofian & Célia

MessageSujet: Condamné à neuf ans de prison pour viol, le maire de Vence fait appel   Dim 12 Avr - 18:32

Les faits qui lui sont reprochés sont horribles. Ils ont duré
une longue période et ils ont eu des conséquences très lourdes sur la
victime », traumatisée, en proie à des cauchemars et qui a fait des
tentatives de suicide, a déclaré hier l’avocat général, Philippe Vique.
Le maire de Vence, Christian Iacono, 74 ans, a été condamné cette nuit
à 1 heure à neuf ans de prison.

Quatorze ans de réclusion criminelle avaient été requis hier contre
lui. Il était jugé depuis le début de la semaine par la cour d’assises
des Alpes-Maritimes pour le viol de son petit-fils. Les faits pour
lesquels le maire de Vence était accusé se sont déroulés entre 1996 et
1998, alors que l’enfant avait entre 5 et 8 ans. Christian Iacono a
toujours nié. Dimanche matin, un de ses avocats Eric Dupont-Moretti a
indiqué qu'il allait interjeter appel et déposer une demande de remise
en liberté de son client.

Dans son réquisitoire, l’avocat général avait souligné la cohérence, la
constance et le caractère détaillé des accusations portées par Gabriel,
le petit-fils du maire, aujourd’hui âgé de 18 ans. Rappelant que des
rapports d’expertise médicale avaient confirmé les sévices sexuels,
l’avocat général avait demandé aux jurés de reconnaître Christian
Iacono coupable de viol et agressions sexuelles. « Jamais je ne
requerrais une peine comme celle-là si j’avais un doute », avait-il
dit.

La défense remet en cause la crédibilité de la parole de l’enfant

L’avocat général avait en revanche requis l’acquittement d’un tiers,
Jean-Jacques Baly, un hôtelier de Vence accusé par Gabriel de lui avoir
imposé des attouchements sexuels en présence du grand-père. Celui-ci a
été acquitté. L’avocat général avait estimé que les incertitudes
exprimées par Gabriel à l’audience sur l’identité de Jean-Jacques Baly
devaient bénéficier à l’accusé. Un des avocats de la défense, Me Gérard
Baudoux, avait relativisé la portée et les conclusions des premières
expertises pratiquées sur l’enfant. Il avait jugé « un peu surprenant »
que le médecin qui avait signalé au parquet l’agression sexuelle, le 26
juin 2000, ait été ensuite désigné comme expert, alors que le rôle de
ce dernier était d’avaliser ou d’infirmer les premières constatations.
La défense avait ensuite mis en cause la crédibilité de la parole de
l’enfant, pourtant jugée cohérente par les psychologues.

_________________


Coucou Invité, je te souhaite une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://chezptitefury.over-blog.net/
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Condamné à neuf ans de prison pour viol, le maire de Vence fait appel   Dim 12 Avr - 21:52

c'est pas suffisant, perpette moi je lui aurait mis
Revenir en haut Aller en bas
 
Condamné à neuf ans de prison pour viol, le maire de Vence fait appel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un maire italien fait la chasse aux nains de jardin
» Les bisounours et les fetes foraines
» CDD à répétition...
» Sites pour vendre ses creations et acheter du fait maison
» Provins : deux ans de prison pour avoir tiré avec l’arme d’un policier !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pause Parentale :: Actualités débats-
Sauter vers: