Pause Parentale
Bienvenue parmi nous ! Connectes-toi, c'est que du bonheur !


Bienvenue Invité, j'espère que tu passeras un excellent moment en notre compagnie.
 
AccueilGalerieS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive

Aller en bas 
AuteurMessage
Chris
Administratrice
Administratrice
avatar

Date d'inscription : 24/10/2004
Nombre de messages : 51058
Age : 40
Localisation : Orléans
Âge des enfants : 15 ans, 7 ans, 6 ans & 3 ans
Age du couple : Divorcée depuis le 15/11/2010 Sourire
Noms des enfants : Alicia, Flora, Sofian & Célia

MessageSujet: Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive   Mar 2 Juin - 23:43

Interrogé mardi par «Le Parisien» - «Aujourd'hui-en-France»,
Xavier Darcos, ministre de l'Education nationale, estime que l'affaire
de Courdimanche aurait dû se «régler dans l'école» tout en
reconnaissant que «quand des gens portent plainte, on ne peut pas
empêcher la machine (judiciaire, ndlr) de fonctionner».




sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers
sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);





Multimédia
Video : L'interview du ministre







Samedi, un enfant de 8 ans a été convoqué par les gendarmes de
Courdimanche (Val-d'Oise). Accompagné de sa mère, le petit garçon a été
entendu durant vingt minutes, suite à la plainte de la maman d'un de
ses camarades d'école. Pour une histoire de goûter, une altercation
s'était produite entre ces deux élèves de CE2 il y a deux mois pendant
la récréation.
«Evidemment, comme ministre de l'Education nationale, les choses qui
se déroulent dans l'école doivent se régler à l'école. En même temps,
il y a un système judiciaire en France. Quand des gens portent plainte,
on ne peut pas empêcher la machine de fonctionner. Comme ministre, je
souhaite que tout ceci soit traité dans sun cadre éducatif. Et comme
citoyen, je suis bien obligé de reconnaître que les gens ont le droit
de porter plainte. Un tort excessif a été fait à l'enfant», souligne le
ministre, en ajoutant : «C'est une affaire qui ne dépend pas de moi».
Selon Xavier Darcos, la judiciarisation, «propre à la société
française» comme à «toutes les sociétés évoluées» est «une dérive». Il
juge «pas rassurant» ce «besoin de remplacer le contrat par le
conflit».

_________________


Coucou Invité, je te souhaite une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
http://chezptitefury.over-blog.net/
Clara77
Modératrice
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 14/01/2008
Nombre de messages : 4395
Age : 44
Localisation : Seine et Marne
Noms des enfants : Mael 6 ans et demi
Clara 4 ans

MessageSujet: Re: Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive   Mer 3 Juin - 12:36

Une plainte pour une histoire de goûter entre gamins, j'hallucine !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive   Mer 3 Juin - 16:07

moi aussi j'hallucine , j'aurai eu le temps de porter plainte contre le gamin qui a martyrisé mon fils à l'école pendant 2 ans...en tapant un bon coup de point sur la table et en discutant calmement il n'y a plus de problème pour Gabriel. Mais là pour un gouter tombe ou allons-nous , c'est la dérive!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecolier chez les gendarmes : Darcos évoque une dérive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETRAITE ADJUDANT CHEF
» PACS
» Définition de l'ISSP
» La DCCRS chez les gendarmes... Info ou intox ?
» Stage chez les éditions De Anima à aix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pause Parentale :: Actualités débats-
Sauter vers: